Travailler en intelligence collective

Notre manière de travailler :

  • Phase de compréhension et de proposition : Prendre le temps de comprendre votre demande, les besoins sous-jacents, mais aussi  vous expliquer et explorer si et quelle(s) forme(s) démarche participative peut répondre à votre demande. Une fois clarifiée, nous proposerons un travail avec le ou les collaborateurs dont les expertises répondent au mieux à votre demande.
  • Phase de conception : La conception de la démarche – événement, séminaire, élaboration d’un plan stratégique, forum ouvert, séance de team building, formation – se fera  en concertation ou en collaboration avec vous, en respectant les phases de l’intelligence collective et en puisant dans la diversité des méthodes existantes ou en concevant une sur mesure.

Il existe une diversité d’outils en intelligence collective. La plupart permettent aux participants – les ‘je’ – de se mettre au service d’un projet commun – ‘le Nous’ (le forum ouvert, Cultivons notre Jardin, le world café, les Chapeaux de Bono, la gestion par consentement, l’élection sans candidats, etc.). D’autres, bien moins nombreux, permettent au groupe de se mettre au service d’une personne (le processus ReGroupe, le co-dévéloppement, le jeu du Tao,  etc.).

  •  Phase d’intelligence collective : lors de cette phase, nous prenons notre casquette de facilitateur pour accompagner le groupe à travailler ensemble au service d’une problématique ou d’un objectif qui les réunit. Le facilitateur le fait en restant neutre dans la discussion.

L’ouverture et la collaboration avec ses parties prenantes (salariés, consommateurs, fournisseurs, associations, collectivités, citoyens, institutions, etc.) sont des pas difficiles à faire, mais elles sont fructueuses à chaque fois lorsque le cadre est bien posé et le travail facilité avec intelligence et coeur. L’expérience d’un travail participatif permet plusieurs choses :

  • Identifier les problèmes et comprendre les besoins : L’une des premières raisons de co-créer avec vos parties prenantes est de comprendre ce dont ils ont besoin. Parfois, ils ne le savent que tacitement et c’est le jeu du dialogue et questionnement ouvert qui fera émerger ces besoins.
  • Tisser des relations de confiance et partager informations et valeurs Koolicar travaille avec les propriétaires et utilisateurs de voitures qui utilisent leur service pour co-créer leurs solutions à leurs défis. L’approche ouverte et en intelligence collective a permis de cimenter une confiance mutuelle et d’entre-aide non seulement entre utilisateurs, propriétaires, mais aussi envers l’équipe Koolicar. Plus sur la démarche ici en vidéo.
  • Accélérer l’innovation : la co-création et le co-développement de services, de projets, ou de produits en étant au plus près des parties prenantes permet de réduire le temps entre la conception et les tests. Il s’agit d’une approche apprenante permettant de vérifier ses hypothèses en direct.
  • Donner confiance et responsabiliser : le fait de participer au processus permet d’inclure, d’écouter chacun, et de prendre sa part de responsabilité dans la démarche. Elle est inclusive, et ce simple fait change radicalement la donne et l’issue.

Pour qui ? Toute organisation, collectivité, institution, association, collectif, souhaitant mobiliser et travailler avec ses parties prenantes au sein de son organisation ou avec lesquelles elle interagit.

Comment ? Contactez-nous pour en savoir plus ou pour provoquer une rencontre. Nous sommes passionnés par notre métier et aimons partager de vive-voix, comme dans nos articles. Une petite sélection ci-dessous qui témoignent de notre volonté de mettre l’intelligence collective à la portée du plus grand nombre pour que chacun puisse réduire les gaspillages de temps, de potentiel humain, de ressources et de déchets en ayant recours à l’intelligence collective.

++ Les règles de l’intelligence collective

++ Les principales phases de l’intelligence collective

++ Où se trouve le pouvoir dans les processus participatifs

++ Conseils pour des réunions de consultation

++ De l’intelligence collective pour quelles réunions?

++ Méthodes d’intelligence collective : du “Nous” vers le “je”

++ Etre ou ne pas être facilitateur

++ Le guide de l’animateur Zéro Déchet